dimanche 6 août 2017

Shikanoko Tome 1: L'enfant du cerf, de Lian Hearn chez Gallimard

Shikanoko Tome 1: L'enfant du cerf, de Lian Hearn chez Gallimard

 Titre : Shikanoko Tome 1: L'enfant du cerf
 Auteurs :Lian Hearn
 Editeur : Gallimard
 Collection :Romans Ado
 Date de sortie :3 Janvier 2017
 Genre :Jeunesse, Fantasy
 Nb de pages :338 pages
 Prix : 14€90

 QUATRIEME DE COUVERTURE :

« Aux sources du Clan des Otori... Une épopée fantastique dans un Japon médiéval fascinant. Laissé pour mort dans la montagne, le jeune Shikanoko trouve refuge chez un sorcier qui lui fabrique un masque aux immenses pouvoirs magiques. Il devient «l'Enfant du Cerf». Il parlera aux fantômes et aux esprits protecteurs, il apprendra des hommes et des femmes les plus puissants, il connaîtra le raffinement, l'amour et les sentiments les plus purs, mais aussi la bestialité, la cruauté et les machinations politiques...»

❧ MON AVIS :

Alors, j'ai reçu ce livre il y a un petit moment, mais je l'ai laissé volontairement de côté car je ne pensais pas qu'il collerait avec mes lectures habituelles. En effet, si vous le savez je ne suis pas une grande fan de fantasy, hormis lorsque cela est simple de lecture. En lisant le résumé, j'ai longtemps hésité avant de m'y lancer car j'avais peur que ce soit l'une de ces lectures complexes. Quoi qu'il en soit je me suis finalement lancé, et comme je m'y attendais un peu cela n'a pas fonctionné avec moi. Je remercie tout de fois les éditions Gallimard pour cet envoi.

Résumons un peu. Aux sources du Clan des Otori... Une épopée fantastique dans un Japon médiéval fascinant. Laissé pour mort dans la montagne, le jeune Shikanoko trouve refuge chez un sorcier qui lui fabrique un masque aux immenses pouvoirs magiques. Il devient « l'Enfant du Cerf». Il parlera aux fantômes et aux esprits protecteurs, il apprendra des hommes et des femmes les plus puissants, il connaîtra le raffinement, l'amour et les sentiments les plus purs, mais aussi la bestialité, la cruauté et les machinations politiques...

Parlons dans un premier temps des personnages. C'est la première chose qui m'a rebuté dans cette histoire, au début du livre on nous met un glossaire avec tous les personnages. Personnellement, j'ai été tellement perdu par le nombre de personnage et leur rôle que cela m'a embrouillé l'esprit parfois. Du coup je devais retourner au glossaire afin de me rappeler qui était qui et quel était rôle, et il s'agit de quelque chose dont j'ai horreur quand je dois tourner les pages afin de m'y retrouver. De plus le personnage de Shikanoko ne m'a absolument pas convaincu, je l'ai trouvé très énervant ; notamment car il est constamment indécis. Il est incapable de prendre une décision. Ce qui toutefois assez drôle ici, c'est qu'il n'est pas réellement un personnage central car les points de vues changent constamment au cours de l'histoire. Shikanoko semble soumis dans cette histoire, tout comme le personnage d'Akihime (même si cela se fait différemment pour ce personnage). Je n'ai pas réussi à m'attacher à qui que ce soit, ni à me sentir toucher. Pour moi aucun personnage ne sort du lot ici.

Venons-en à l'histoire, l'intrigue et l'écriture de l'auteur. Même si le récit est écrit assez gros, les chapitres assez courts et se lit rapidement ; je n'ai malheureusement pas réussi à accrocher à l'intrigue. En effet dès le départ, je me sentais complétement perdue, je ne savais pas trop ce qu'il se passait, ni pourquoi les évènements arrivaient en fait. Toute l'histoire se déroule autour de Shikanoko, mais comme je le disais plus haut avec différents points de vue. Cela aurait pu être intéressant mais ne m'a pas convaincu pour autant. Même si ce livre doit être considéré comme une introduction, j'aurai préfèré qu'il y ait un petit plus d'évènements, d'actions... car je dois dire que je ne me suis pas mal ennuyée. De plus le fait qu'il y ait pas mal de personnages avec des noms japonais que je n'arrive pas à prononcer, de même pour les lieux ; cela me frustrait constamment. En ce qui concerne la plume de l'auteur était plutôt simple à lire, mais n'était pas facile à comprendre à certains moments. 

Mon avis. Cet avis est complétement subjectif car je n'ai jamais été une grande fan de fantasy, ni de la civilisation asiatique. Cela aurait pu être surpasser s'il n'y avait pas autant de personnages, de lieux, de rituels avec des noms asiatique qui me fut difficile à lire à chaque fois. De plus l'intrigue n'était pour ma part pas prenante avec moi. Je ne me suis pas mal ennuyé durant la lecture de ce livre. Je pense toutefois que ce livre peut convaincre les adolescents aimant la fantasy. Je ne pense pas que je lirai la suite mais peut-être pourrai-je tenter un autre livre de l'auteur.

❧ NOTATION :

Shikanoko Tome 1: L'enfant du cerf, de Lian Hearn chez Gallimard

Bilan de Juillet 2017

Bilan de Juillet 2017
 
❧ Livres lu :

-  Jacky Ha-Ha-Haa de James Patterson & Chris Grabenstein (336 pages) - SP
-  Gaspard des profondeurs de Yann Rambaud (304 pages) - SP
-  La bibliothécaire de Gudule (187 pages) - Achat
-  On ne badine pas avec l'amour de Alfred de Musset (95 pages) - Achat
-  Agatha de Françoise Dargent (320 pages) - SP
-  Buzz! de Anne-Gaêlle Huon (208 pages) - SP

 Livres reçus/achetés :

-  Maybe someday de Colleen Hoover  - Achat
-  Confess de Colleen Hoover  - Achat
-  Une vie de Simone Veil  - Achat


Cela fait donc 1450 pages lu ce mois ci et 3 livres reçus/achetés. 

Bilan de Mai 2017

Bilan de Mai 2017
 
Malheureusement pour le moi de Mai, je ne suis pas capable de vous dire exactement tout ce que j'ai lu car je n'ai pas noté. Tout sera rattraper à partir du mois de juin, veuillez m'en excuser.

 Livres lu :

-  Paris-Bagdad de Olivier Ravanello (192 pages) - SP
-  Où vont les couleurs? de Coralie Sando & Nicolas Gouny (20 pages) - SP
-  Les petites z'histoires des z'objets z'amoureux de Sandrine Lhomme (20 pages) - SP
-  La sélection Tome 3: L'élue de Kiera Cass (337 pages) - Achat
-  I am Princess X de Cherie Priest (304 pages) - Achat

 Livres reçus/achetés :

-  Où vont les couleurs? de Coralie Sando & Nicoulas Gouny - SP
-  Les petites z'histoires des z'objets z'amoureux de Sandrine Lhomme - SP
-  I am Princess X de Cherie Priest - Achat
-  Moi, Simon, 16 ans, Homosapiens de Becky Albertalli - Achat

Cela fait donc 885 pages lu ce mois ci et 4 livres reçus/achetés. 

Bilan de Juin 2017

Bilan de Juin 2017
 
 Livres lu :

-  Billy Brouillard Hors-Série 2 Les comptines malfaisantes de Guillaume Bianco (64 pages) - Emprunt
-  Cadavre exquis de Pénélope Bagieu (124 pages) - Emprunt
-  Camille et Compagnie Tome 3: La guerre des gommes de Sophie Laroche (176 pages) - SP
-  Mademoiselle à la folie! de Pascale Lécosse (128 pages) - SP
-  Shadow House Tome 1: La rencontre de Dan Poblocki (224 pages) - SP
-  Beast of Olympus Tome 1: Un amour de monstre de Lucy Coats (160 pages) - SP
-  Le blog de Gaea Tome 1: La bourse ou la vie in game de Anne-Laure Jarnet, Philippe Cardona (45 pages) - Masse Critique
-  La marraine de guerre de Catherine Cuenca (90 pages) - Achat
-  Lady Helen Tome 1: Le club des mauvais jours de Alison Goodman (568 pages) - SP
-  Une fille au manteau bleu de Monica Hesse (352 pages) - SP

❧ Livres reçus/achetés :

-  Mademoiselle à la folie! de Pascale Lécosse - SP
-  Le blog de Gaea Tome 1: la bourse ou la vie in game de Anne-Laure Jarnet, Philippe Cardona - Masse Critique
-  L'aube sera grandiose de Anne-Laure Bondoux - SP

Cela fait donc 1931 pages lu ce mois ci et 3 livres reçus/achetés. 

samedi 5 août 2017

Gaspard des profondeurs, de Yann Rambaud chez Le livre de poche

Gaspard des profondeurs, de Yann Rambaud chez Le livre de poche


 Titre : Gaspard des profondeurs
 Auteurs :Yann Rambaud
 Editeur : Le livre de poche
 Collection :Aventure
 Date de sortie :26 octobre 2016
 Genre :Jeunesse
 Nb de pages :304 pages
 Prix : 5€90

 QUATRIEME DE COUVERTURE :

«Gaspard a treize ans. Gaspard rêve... Il rêve que son père revienne. Car cela fait plusieurs semaines que le père de Gaspard n'est pas rentré à la maison. Alors Gaspard décide de partir, sans en parler à sa mère qui est si triste, en disant seulement à son petit frère : « J'ai décidé d'aller chercher Papa... » Mais Gaspard ne s'en va pas seul. Sur la route, il rencontre un compagnon de voyage pas comme les autres : Honoré, dit Néné, qui devient vite un ami, comme un double-pour-la-vie. Et puis il y a aussi cette autre compagne, cette petite musique au son de laquelle il s'enfonce, chaque nuit, dans un monde parallèle de rêves et de cauchemars. Là, c'est comme un double-de-lui que Gaspard côtoie, avec lequel il va approcher toutes ses peurs, jusqu'à la dernière... Gaspard des profondeurs est le récit unique et inédit en littérature jeunesse de la quête d'un père et de la conquête de soi. Entre roman initiatique et récit d'aventure, la naissance d'un nouveau talent... profond! »

❧ MON AVIS :

Je suis de retour avec cette nouvelle chronique. J'ai reçu ce livre il y a un petit moment. Contrairement à d'habitude, je connaissais déjà l'auteur, en effet j'avais eu la chance de recevoir « Teddy n'a qu'un œil » que j'avais plutôt bien apprécié. De plus, j'avais déjà entendu parlé de ce livre ci. J'étais donc très heureuse de pouvoir lire ce livre et d'en faire mon propre avis. Je dois dire que même deux semaines après, je suis toujours aussi mitigé par ce livre. Je remercie les éditions Hachette, le livre de poche pour cet envoi.

Résumons un peu. Gaspard a treize ans. Gaspard rêve... Il rêve que son père revienne. Car cela fait plusieurs semaines que le père de Gaspard n'est pas rentré à la maison. Alors Gaspard décide de partir, sans en parler à sa mère qui est si triste, en disant seulement à son petit frère : « J'ai décidé d'aller chercher Papa... » Mais Gaspard ne s'en va pas seul. Sur la route, il rencontre un compagnon de voyage pas comme les autres : Honoré, dit Néné, qui devient vite un ami, comme un double-pour-la-vie. Et puis il y a aussi cette autre compagne, cette petite musique au son de laquelle il s'enfonce, chaque nuit, dans un monde parallèle de rêves et de cauchemars. Là, c'est comme un double-de-lui que Gaspard côtoie, avec lequel il va approcher toutes ses peurs, jusqu'à la dernière... Gaspard des profondeurs est le récit unique et inédit en littérature jeunesse de la quête d'un père et de la conquête de soi. Entre roman initiatique et récit d'aventure, la naissance d'un nouveau talent... profond!

Parlons dans un premier temps des personnages. Notre personnage principal n'est autre qu'un adolescent dénommé Gaspard. Ce dernier est très mystérieux, attachant, intelligent, courageux... Il m'a fallu toutefois du temps pour m'attacher à celui-ci, car je ne comprenais pas au départ pourquoi il voulait laisser volontairement son frère avec une mère perdue dans ses pensées. Toutefois plus l'on avance dans l'histoire, plus on le comprend et l'apprécie. Tout comme lui, je voulais comprendre pourquoi son père les avait abandonnés. Je l'ai trouvé très courageux de se jeter dans une aventure comme celle-ci afin de réunifier sa famille. Malgré le fait qu'il s'agit d'un jeune adolescent, j'ai trouvé que celui-ci était très mature. On ressent tout de même son âge dans certaines situations, sa manière de s'inquiéter, de paniquer dans certaines situations... Le deuxième personnage principal n'est autre qu'Honoré, également un adolescent rencontré sur le chemin de Gaspard. Ce dernier est un peu différent de son partenaire, un peu plus direct, un petit plus audacieux, il a un petit peu plus de fougue, mais il est également vulnérable. Cela le rend attachant et touchant tout autant. Leur duo est assez étonnant et est très rafraichissant. Ce sont les deux personnages principaux, certes il y en a d'autres mais ce sont eux qui sont sur le devant de la scène. 

Venons-en dans ce second temps à l'intrigue, l'histoire et l'écriture de l'auteur. C'est cette partie qui fait que je suis mitigé avec ce livre. Si les personnages m'ont bien plu, l'histoire et l'intrigue m'ont un peu perturbé tout au long de ma lecture. Déjà dans « Teddy n'a qu'un œil » avait fait un mix entre réalité et fiction, ce fut encore une fois le cas. C'est ce qui m'a dérangé dans cette histoire car même si les deux étaient liés et nous permette de comprendre le fond de l'histoire ; je dois dire que pour moi la « fiction » prend beaucoup trop le dessus et cela m'a dérangé. Je pense que l'auteur a une très grande imagination car je n'aurais jamais pensé à ce genre d'univers, mais surtout à cette fin totalement inattendue. La plume de l'auteur est quant à elle très fluide, intéressante et se lit très rapidement. On sent que l'auteur a beaucoup d'imagination et raconte son histoire de façon très poétique. L'intrigue en elle-même était intéressante mais le côté fiction m'a dérangé car cela ajoutait un quelque chose pas forcément essentielle pour ma part. Je reconnais le côté poétique qu'a voulu nous induire l'auteur grâce à la fiction, mais cela n'a pas fonctionné avec moi.

Mon avis. Comme vous avez pu le comprendre je suis assez mitigée avec ce livre. J'ai beaucoup apprécié les personnages que j'ai trouvé très attachant, touchant et sympathique. Toutefois, l'histoire et l'intrigue m'ont pas mal perturbé. En effet l'auteur a fait le choix d'un mélange entre fiction et réalité. La fiction amène un côté poétique au message que souhaite passer l'auteur, malheureusement celle-ci est beaucoup trop présente pour ma part. Je crois toutefois que ce livre peut vraiment plaire aux enfants à partir de 9/10 ans. Il me reste encore un livre de Yann Rambaud dans ma PAL, il s'agit de "Jessie des ténébres". Je ne pense pas que je le lirai tout de suite, mais en tout cas il sera lu, c'est sûr.

❧ NOTATION :

Gaspard des profondeurs, de Yann Rambaud chez Le livre de poche